Première soirée d'Albane au train de nuit




 
Une soirée au Train de Nuit

 C’était la première fois que je rencontrai les résidents. Le Train de Nuit avait organisé une petite soirée, l’occasion pour ses résidents de se retrouver pour partager un moment convivial autour de la création artistique. Monica avait semé crayons, feuilles, couleurs, peintures et toiles, et invité tout le monde à poser leurs émotions du moment.

 Librement.

 J'ai été frappée par le plaisir avec lequel les résidents se sont prêtés au jeu. Certains se dirigeant plutôt vers le collage pour décorer un petite bougie en verre. D'autres, guidés par le plaisir de juxtaposer couleurs et formes, vers les toiles pour réaliser des œuvres abstraites. Certains ont peint leur paysage d'origine; je me souviens de belles montagnes d'Algérie... Enfin il y a eu ceux qui se sont dirigés vers la page blanche et le crayon: des mots forts, exprimant des émotions souvent complexes. Confusion des sentiments où tristesse et joie se mêlent et se confondent. Jusqu'à ce que la joie l'emporte. Ils semblaient tous heureux d'être là. Cela se voyait dans leurs regards pétillants, leurs sourires en coin satisfaits, leurs rires, leurs larmes d'émotion aussi.

Ensemble tout simplement.

Joie simple, profonde, vraie, présente.

 Quelque chose s'est passé ce soir là. Et moi j’ai senti que planait par dessous tout un respect et une pudeur immense. Une vraie complicité entre les résidents et Monica, et une reconnaissance infinie envers elle… Tous tellement différents, d'origines diverses, ayant en commun des histoires dures et tristes. Mais ce soir tellement bien... Je me souviendrai toujours de cet homme qui me disait avec des mots tellement beaux qu'il était descendu tellement bas dans sa vie... Et c'est justement quand il était tellement bas qu'il a trouvé l'amour et le bonheur. Et mon petit doigt me dit que leur rencontre avec des personnes comme Monica y est pour quelque chose.

Des tisseurs de liens. Des «éveilleurs» d'espoir.

 Quelqu'un a mis de la musique et tout le monde a eu envie de danser!
Comments